Entreprises : les infos liées à la crise sanitaire du COVID 19

Retrouvez ci-dessous les informations mises à jour concernant l'impact de la crise sanitaire sur les activités des entreprises, ainsi que les informations sur les dispositifs d'aide. 

Mise à jour du 20/05/2020

 Protocole de déconfinement entreprises

Mesures à mettre en œuvre par les entreprises et les associations dans le cadre du déconfinement à compter du 11 mai 2020 :
Le ministère du Travail publie ce jour un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles. Ce protocole précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Il vient en complément des guides métiers déjà disponibles sur le site du ministère du Travail et élaborés en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux.

 Dispositifs d'aide 

Panorama des aides aux entreprises

La Direction Générale du Travail actualise le site « Questions-réponses » pour les absences au travail liées aux enfants sans école, la suppression du délai de carence, les salariés en contact avec le public, etc. Les entreprises sont encouragées à privilégier le télétravail, mais les activités ne pouvant être télétravaillées ont vocation à se poursuivre, lorsque des aménagements sont possibles pour assurer le respect des gestes barrières.

Afin de pallier les difficultés de trésorerie des entreprises dont l’activité est impactée par l’épidémie de Coronavirus, Bpifrance déploie des mesures à destination des TPE, PME et ETI.

Le numéro vert 0 969 370 240 et le site internet de Bpifrance permettent aux dirigeants d’entreprise d’être informés. Afin d’accompagner les entreprises dans leur reprise d’activité, Ardennes Santé.

Travail a renforcé son planning de suivi des salariés et poursuit les conseils aux entreprises.

Le réseau des URSSAF publie une nouvelle note sur les mesures exceptionnelles mises en œuvre pour accompagner les entreprises.

 

 Pour plus d’informations : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

 

 Producteurs Locaux


Une nouvelle plateforme mescoursesenardennes.fr fait le lien entre producteurs, artisants, commerçants du département et les consommateurs. Le Département et les Chambres consulaires accompagnent les professionnels dans la mise en place de leur offre. Le commerçant dresse la liste de ses produits, avec une photographie et son prix. Retrouvez ci-dessous les différents contacts :

CD08 : coralie.jacquesson@cd08.fr (06 48 57 08 36)
CCI : l.sattezi@ardennes.cci.fr (03 24 56 62 65)
CMA : entreprise@cma-ardennes.fr (03 24 56 81 85)
Chambre d’agriculture : e.louesdon@ardennes@ardennes.chambagri.fr (03 24 36 64 46)

 Etablissements recevant du public 

De nombreux établissements doivent rester fermés à ce stade : salles de spectacles, salles de danse, établissements sportifs couverts, cinémas et théâtres.

Les musées ne peuvent rouvrir que sur autorisation préfectorale, à la demande des maires et sur la base d’une description des mesures mises en place pour assurer la gestion des flux de visiteurs et le respect des gestes barrières.

De même, les parcs zoologiques ne peuvent rouvrir que sur autorisation préfectorale, à la demande des maires et dans le respect des règles sanitaires.

 Commerces et marchés

Tous les commerces peuvent rouvrir à compter du 11 mai, à l’exception des restaurants et des débits de boissons pour lesquels la situation sera réévaluée fin mai, en vue d’une possible réouverture à compter du 2 juin (la vente à emporter et la livraison demeurent possibles pour ces commerces).

Chaque commerce doit s’assurer du respect des règles sanitaires, en limitant le nombre de personnes présentes en même temps dans le magasin, en organisant les flux et en faisant respecter la distance minimale d’un mètre. Le port du masque est recommandé pour les personnels et les clients lorsque les mesures de distanciation physique ne peuvent être garanties. Un commerçant peut subordonner l’accès de son magasin au port du masque. Des consignes sanitaires à respecter ont été élaborées par la DDCSPP et diffusées via les chambres consulaires pour les commerces de proximité, les grandes et moyennes surfaces, la vente à emporter et la vente à domicile.

De la même manière, les règles sanitaires imposées aux marchés pendant la période de confinement doivent continuer à s’appliquer (limitation du nombre d’étals et barriérage pour pouvoir respecter les règles de distanciation et gérer les flux de personnes). Tous les marchés peuvent rouvrir, mais pour les marchés comptant habituellement plus de 20 étals, les maires concernés sont invités à contacter leur sous-préfet d’arrondissement, afin d’envisager les modalités de réouverture. Si les conditions de sécurité sanitaire ne sont pas garanties, le marché pourra être interdit par arrêté préfectoral.

 Déplacements et transports

Les transports urbains et les transports ferroviaires reprennent progressivement leur trafic normal à partir du 11 mai, mais avec le respect des gestes barrières (un siège sur deux condamné, gestion des flux de voyageurs, marquages au sol, etc.). La SNCF prévoit une reprise à compter du 11 mai à hauteur de 63 % de son trafic TER dans les Ardennes. En revanche, les transits inter-régionaux resteront limités, avec une offre de transports réduite.

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, ainsi que dans les taxis et les VTC qui ne sont pas équipés de protection en plexiglas.

Les déplacements à plus de 100 km du domicile ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel, qui doit pouvoir être justifié par une attestation en cas de contrôle. Le modèle de cette nouvelle attestation est téléchargeable sur le site du ministère de l’intérieur et sur le site de la préfecture.

Pour les déplacements urbains, l’usage du vélo est encouragé : plusieurs communes ont aménagé de nouvelles pistes cyclables à cet effet. Le ministère de la transition écologique et solidaire met en place un plan de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo.

Les transports scolaires assurés par le conseil régional et la communauté d’agglomération d’Ardenne métropole ont repris normalement ce 14 mai, sur la base des circuits et horaires habituels.