Dispositif Local
d’Accompagnement :
pourquoi pas vous ?

Le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) est un outil de développement local (social et économique), gratuit, destiné à soutenir l'activité et l'emploi dans le secteur associatif et plus généralement dans l'économie sociale et solidaire (associations, SIAE, SCOP, SCIC).

Il s’adresse plus particulièrement aux structures :
Qui ont la volonté de consolider leurs activités, de pérenniser leurs emplois
Qui ont identifié des difficultés qui nécessitent un appui professionnel externe
Qui s’interrogent sur leur stratégie de consolidation, de développement de leurs activités

Créé en France fin 2003 à l'initiative de l'Etat et de la Caisse des Dépôts et Consignations, il s’adresse à toutes les structures employeurs, quel que soit leur secteur d’activité.

Ils en ont bénéficié

Association Châtel-Loisirs
2006 Formalisation d’un projet de café culturel en milieu rural dans un village où il n’y a plus de commerce.
2009 Aide à la structuration d’un projet de tourisme de mémoire, identification des partenaires et pistes de développement / financements possibles et plan de développement économique. Aide à la recherche de mécènes américains.

Comité d’Animation Cantonale du Chesne
2010 Aide à la mise en place d’un projet fédérateur d’animation intergénérationnelle sur un territoire rural : diagnostic de territoire pour répondre aux besoins de la population (accueil périscolaire, médiathèque, accompagnement du 4ème âge, activités adolescents…)

Mais aussi la Fédération des Clubs Protéger la Nature, le FJEP / Centre Social de Vouziers, la Maison de la Nature, le Centre Culturel Les Tourelles, l’ADMR...

Renseignements : www.dla-ca.org


Contact : Ligue de l'Enseignement des Ardennes

Service Territoires / DLA
Tél: 03 24 33 85 85

Frédérique Massello-Weber

Sabine Castello-Marchant

Audrey Vaillant

Accueil / Habitant / Aides et subventions / Le soutien aux associations locales

Le soutien aux associations locales

La 2C2A est sollicitée pour accompagner au quotidien les associations du territoire, en soutenant financièrement des actions originales et d’envergure. Son champ d’intervention est restreint à ses compétences statutaires : les actions associatives doivent donc converger avec les priorités de la 2C2A. Le Conseil de Communauté a défini un ensemble de critères pour préciser les modalités d’intervention de la collectivité. Désormais, tout partenariat passe par la signature d’une convention écrite.

Des partenariats privilégiés...
La 2C2A peut établir une convention cadre pluriannuelle (jusqu’à 5 ans) avec une association à laquelle elle confie des missions, en précisant les objectifs à atteindre. Ce type de partenariat est établi soit sur la demande de la 2C2A, soit sur proposition d’un porteur de projet. Chaque année, la convention-cadre est déclinée par une convention de moyens qui précise notamment les actions engagées et l’aide financière apportée par la 2C2A (subvention).
Les principales conditions sont :
    > Que les projets et missions soient organisés sur les 6 cantons du territoire, ou qu’ils aient vocation à être généralisés rapidement,
    > Que le projet aidé soit porté par volonté inter-associative, ou que le porteur de projet soit la seule structure à proposer ce type d’activités/projets sur le territoire,
    > Qu’ils montrent une cohérence avec les objectifs/compétences de la 2C2A : Tourisme Nature, etc.
    > Que la convention soit soumise à une réelle évaluation annuelle,
    > Que les statuts de l’association prévoient la représentation de la 2C2A au sein de son CA
L'association "Les Tourelles", par exemple, fait partie des partenaires privilégiés de la 2C2A. Outre la décentralisation de spectacles, Les Tourelles sont notamment chargées de la bonne cohérence territoriale des manifestations organisées sur le territoire communautaire et d’être l’interlocuteur privilégié des associations en terme de montage de projets culturels.

Téléchargez Adobe Flash Player
afin de voir cette animation
(Suivez le lien "Get Adobe Flash Player).

    
... et un soutien ponctuel
Des aides peuvent également être accordées ponctuellement à des associations dont les projets sont en cohérence avec les compétences de la 2C2A (Tourisme Nature, action sociale, culturelle ou sportive...).
Les conditions sont les suivantes :
    > Que les projets répondent à un intérêt communautaire et soient de portée intercommunale,
    > Qu’ils ne soient pas restrictifs à une commune ni même à un canton ou bien qu’ils aient vocation à être étendus à l’ensemble de la 2C2A,
    > Que les notions d’intérêt communautaire et de portée intercommunale seront analysées en s’appuyant sur une grille prédéfinie.
Certains projets d’ordre purement communal ne sont pas éligibles : lotos, brocantes, concours de cartes et de pétanque, fêtes patronales, bals sans orchestre/musiciens, festivités locales organisées sans concertation et localement.
Une aide exceptionnelle au lancement d’un événementiel (1ère édition) peut être envisagée si ce dernier est jugé original ou s’il est prévu sur une partie du territoire de la 2C2A présentant un déficit d’offre culturelle.


Toute demande de partenariat doit être formulée par écrit, sous la forme d'un dossier comprenant :

- La lettre de demande
- Le budget prévisionnel (avec mention des autres subventions sollicitées et note explicative)
- Un descriptif du partenariat mis en place
- Une présentation du public visé
- Une présentation de l'intérêt de l'opération, son historique et le statut du porteur de projet

Seuls les dossiers complets seront instruits par la 2C2A. Ils doivent parvenir au moins 3 mois avant le début de l'opération. Après instruction par les services de la collectivité, les dossiers sont examinés par la commission Finances, Vie sociale, Culturelle et Sportive.